LES SAUVETEURS EN MER

Loisirs et sports nautiques

La pratique des sports nautiques impose de respecter certaines règles pour que tout le monde s'amuse, en toute sécurité.

LES SAUVETEURS EN MER

Loisirs et sports nautiques

La pratique des sports nautiques impose de respecter certaines règles pour que tout le monde s'amuse, en toute sécurité.

La plongée sous-marine


On a tous vu des images de plongée sous-marine montrant des étendues bleues, des poissons multicolores et des coraux rouges fluo ! Ça fait rêver et il paraît qu’une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Mais c’est une activité qui ne se pratique pas à la légère…

 
Plonger en toute sécurité !

La plongée consiste à se déplacer sous l’eau pour observer les fonds sous-marins (faune et flore), équipé de bouteilles pour respirer, d’une combinaison, de palmes, d’un masque, etc.

Cette activité de loisirs permet de découvrir des paysages incroyables mais elle nécessite un strict respect des règles. On assiste chaque année à des accidents dont certains sont mortels ou laissent des séquelles irréversibles.

Tout d’abord, comme pour toutes les activités à risques, il ne faut jamais pratiquer la plongée tout seul. On commence à pratiquer dans un club pour se former, apprendre à s’équiper, à vérifier le bon état de fonctionnement de son matériel mais aussi apprendre les consignes de sécurité et la législation.

La plongée sous-marine est un sport qui peut se pratiquer à partir de 8 ou 12 ans, selon les organismes de formation. Il faudra toutefois passer une visite médicale d’aptitude à la pratique de ce sport avant de commencer.
 

Pour que tout se passe bien :

Avant de plonger, il vaut mieux ne pas être fatigué, ne pas avoir froid et ne pas être enrhumé.
Pendant la plongée, il est important de respecter les paliers de décompression et de signaler sa présence en surface à l’aide d’un pavillon approprié (pavillon alpha ou croix de Saint André).
 On ne plonge avec un scaphandre autonome que si l’on est en parfaite condition physique.
 Enfin, il ne faut surtout pas prendre l’avion pendant les 24 heures qui suivent la dernière plongée.

 
Que faire en cas d’accident de plongée ?

Il faut déclencher les secours en mer. Utilise la VHF en priorité en composant le 16. Si tu n'as pas de VHF, fais le 196 (numéro d'appel d'urgence en mer) depuis ton téléphone portable.

La plongée sous-marine


On a tous vu des images de plongée sous-marine montrant des étendues bleues, des poissons multicolores et des coraux rouges fluo ! Ça fait rêver et il paraît qu’une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Mais c’est une activité qui ne se pratique pas à la légère…

 
Plonger en toute sécurité !

La plongée consiste à se déplacer sous l’eau pour observer les fonds sous-marins (faune et flore), équipé de bouteilles pour respirer, d’une combinaison, de palmes, d’un masque, etc.

Cette activité de loisirs permet de découvrir des paysages incroyables mais elle nécessite un strict respect des règles. On assiste chaque année à des accidents dont certains sont mortels ou laissent des séquelles irréversibles.

Tout d’abord, comme pour toutes les activités à risques, il ne faut jamais pratiquer la plongée tout seul. On commence à pratiquer dans un club pour se former, apprendre à s’équiper, à vérifier le bon état de fonctionnement de son matériel mais aussi apprendre les consignes de sécurité et la législation.

La plongée sous-marine est un sport qui peut se pratiquer à partir de 8 ou 12 ans, selon les organismes de formation. Il faudra toutefois passer une visite médicale d’aptitude à la pratique de ce sport avant de commencer.
 

Pour que tout se passe bien :

Avant de plonger, il vaut mieux ne pas être fatigué, ne pas avoir froid et ne pas être enrhumé.
Pendant la plongée, il est important de respecter les paliers de décompression et de signaler sa présence en surface à l’aide d’un pavillon approprié (pavillon alpha ou croix de Saint André).
 On ne plonge avec un scaphandre autonome que si l’on est en parfaite condition physique.
 Enfin, il ne faut surtout pas prendre l’avion pendant les 24 heures qui suivent la dernière plongée.

 
Que faire en cas d’accident de plongée ?

Il faut déclencher les secours en mer. Utilise la VHF en priorité en composant le 16. Si tu n'as pas de VHF, fais le 196 (numéro d'appel d'urgence en mer) depuis ton téléphone portable.

LES SAUVETEURS EN MER
LES SAUVETEURS EN MER