LES SAUVETEURS EN MER

Loisirs et sports nautiques

La pratique des sports nautiques impose de respecter certaines règles pour que tout le monde s'amuse, en toute sécurité.

LES SAUVETEURS EN MER

Loisirs et sports nautiques

La pratique des sports nautiques impose de respecter certaines règles pour que tout le monde s'amuse, en toute sécurité.

Les loisirs et sports nautiques


Pour vous, la mer, c’est plutôt rester assis sur une grosse bouée, nager en mode champion olympique ou s’éclater sur un surf ou un paddle ? Peu importe, la mer est à tout le monde ! À condition de respecter quelques règles…

 

Code de la mer…

Il existe une multitude de loisirs et sports nautiques : baignade, planche à voile, kite-surf, surf, ski nautique, scooter des mers, paddle, etc. Il est important que chacun puisse pratiquer en toute sécurité et dans le respect des autres. Pour cela, il existe une sorte de “code de la route” mais pour la mer.

… pour les sports nautiques…

Tout d’abord, des espaces sont dédiés aux baigneurs. Entre ces zones, des couloirs sont réservés à la pratique des sports nautiques et sont interdits aux baigneurs. Ils sont installés pour permettre aux skis nautiques ou aux planches à voile, par exemple, d’accéder au large ou au rivage. Ces couloirs sont indiqués par des bouées rondes et jaunes à bâbord (gauche) et par des bouées coniques à tribord (droite), quand on vient du large.
 

… et pour les baigneurs

Les zones de baignade surveillées sont indiquées de différentes façons, selon que l’on est à terre ou en mer. Quand on est sur la plage, donc face à la mer, les zones de baignade sont indiquées par des panneaux blancs sur lesquels est écrit “Limite de baignade surveillée" en bleu foncé, et / ou par des piquets équipés d’un drapeau bleu et / ou par des fanions supportés par des flotteurs. Côté mer, donc, face à la plage, les zones de baignade sont indiquées par de grosses bouées jaunes et rondes à 300 m de la plage.
 
Certains endroits présentant un danger sont également signalés par des panneaux indiquant le type de danger en question : épaves, rochers, courants, etc.
 
Il est important de connaître ce balisage pour nager en toute sécurité dans les zones de baignade et les zones de baignade surveillée, s’il y en a. Et pour aller d’une zone de baignade à une autre, on passe par la plage ! On ne doit jamais traverser les couloirs réservés aux autres activités. Ce sont des passages très dangereux car un nageur est peu visible à la surface de l’eau. On risque d’être heurté par une planche à voile ou blessé par l’hélice d’un moteur.

Alors pour que tout se passe bien : on respecte ces quelques règles et on réfléchit avant d’agir, dans le respect de tous.

Comment prévenir les secours en mer et à terre si tu as un problème ?

Si tu es en bateau, utilise la VHF en priorité en composant le 16. Si tu n'as pas de VHF, fais le 196 (numéro d'appel d'urgence en mer) depuis ton téléphone portable. Depuis la terre, fais le 196 (centre opérationnel de surveillance et de sauvetage), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen) pour prévenir les secours.

Les loisirs et sports nautiques


Pour vous, la mer, c’est plutôt rester assis sur une grosse bouée, nager en mode champion olympique ou s’éclater sur un surf ou un paddle ? Peu importe, la mer est à tout le monde ! À condition de respecter quelques règles…

 

Code de la mer…

Il existe une multitude de loisirs et sports nautiques : baignade, planche à voile, kite-surf, surf, ski nautique, scooter des mers, paddle, etc. Il est important que chacun puisse pratiquer en toute sécurité et dans le respect des autres. Pour cela, il existe une sorte de “code de la route” mais pour la mer.

… pour les sports nautiques…

Tout d’abord, des espaces sont dédiés aux baigneurs. Entre ces zones, des couloirs sont réservés à la pratique des sports nautiques et sont interdits aux baigneurs. Ils sont installés pour permettre aux skis nautiques ou aux planches à voile, par exemple, d’accéder au large ou au rivage. Ces couloirs sont indiqués par des bouées rondes et jaunes à bâbord (gauche) et par des bouées coniques à tribord (droite), quand on vient du large.
 

… et pour les baigneurs

Les zones de baignade surveillées sont indiquées de différentes façons, selon que l’on est à terre ou en mer. Quand on est sur la plage, donc face à la mer, les zones de baignade sont indiquées par des panneaux blancs sur lesquels est écrit “Limite de baignade surveillée" en bleu foncé, et / ou par des piquets équipés d’un drapeau bleu et / ou par des fanions supportés par des flotteurs. Côté mer, donc, face à la plage, les zones de baignade sont indiquées par de grosses bouées jaunes et rondes à 300 m de la plage.
 
Certains endroits présentant un danger sont également signalés par des panneaux indiquant le type de danger en question : épaves, rochers, courants, etc.
 
Il est important de connaître ce balisage pour nager en toute sécurité dans les zones de baignade et les zones de baignade surveillée, s’il y en a. Et pour aller d’une zone de baignade à une autre, on passe par la plage ! On ne doit jamais traverser les couloirs réservés aux autres activités. Ce sont des passages très dangereux car un nageur est peu visible à la surface de l’eau. On risque d’être heurté par une planche à voile ou blessé par l’hélice d’un moteur.

Alors pour que tout se passe bien : on respecte ces quelques règles et on réfléchit avant d’agir, dans le respect de tous.

Comment prévenir les secours en mer et à terre si tu as un problème ?

Si tu es en bateau, utilise la VHF en priorité en composant le 16. Si tu n'as pas de VHF, fais le 196 (numéro d'appel d'urgence en mer) depuis ton téléphone portable. Depuis la terre, fais le 196 (centre opérationnel de surveillance et de sauvetage), le 18 (pompiers) ou le 112 (numéro d'appel d'urgence européen) pour prévenir les secours.

LES SAUVETEURS EN MER
LES SAUVETEURS EN MER